Cyril Blanchard
Mentaliste et Coach de vie

Marathon des sables : avec ou sans guêtres ?


Une histoire de pieds...

Découvrez l'expérience d'un coureur lors du Marathon des Sables 2023.
Avec ou sans guêtres au MDS ?
Comment éviter les ampoules et gérer le sable ?
Retour sur une aventure unique dans le désert marocain avec Cyril Blanchard.

comment réussir le marathon des sables

Le Marathon des Sables #MDS est l'une des courses à pied les plus exigeantes au monde, se déroulant sur plusieurs jours à travers le désert marocain. L'un des défis majeurs pour les participants est la gestion du sable, qui peut s'infiltrer dans les chaussures et provoquer des irritations, voire des ampoules.
De nombreux coureurs du MDS optent pour des guêtres pour contrer ce problème.

Mais est-ce la meilleure solution ?

Voici mon retour d'expérience lors de l'édition d'avril 2023.

Les guêtres au MDS : pourquoi tant de coureurs les choisissent ?

Sur le MDS, les guêtres sont presque aussi emblématiques que le sable lui-même.
Elles sont conçues pour empêcher le sable et les débris d'entrer dans les chaussures.
En théorie, elles offrent une barrière efficace contre le sable tout en permettant une certaine liberté de mouvement.

Les inconvénients des guêtres sur le MDS

Si les guêtres sont efficaces pour bloquer le sable, elles peuvent aussi empêcher l'air de circuler à l'intérieur de la chaussure.
Dans un environnement aussi exigeant que le MDS, cela peut entraîner une accumulation de chaleur et d'humidité à l'intérieur de la chaussure, ce qui peut être tout aussi inconfortable que d'avoir du sable dans les chaussures.
Et cette humidité est le principal agent source de l'ampoule aux pieds.
Rappel de la définition d'une ampoule au pied :

Une ampoule (cloque, phlyctène) est un soulèvement de l'épiderme qui forme un renflement rempli de liquide clair.

Mon expérience au MDS d'avril 2023 sans guêtres

Lors de l'édition d'avril 2023 du MDS, j'ai décidé de courir sans guêtres !

J'ai opté pour des lacets en silicone de la marque Gorilla, qui m'ont permis de retirer mes chaussures rapidement pour éliminer le sable dès qu'il s'accumulait dans la chaussure.

Je t'explique en vidéo :

 

J'ai également pris le temps de préparer mes pieds pendant deux mois avant la course.
Chaque matin, j'appliquais du citron pour tanner les pieds et chaque soir, une crème antifrottements pour les hydrater.

Résultat ?

Après 250 kilomètres dans le désert marocain, je n'ai eu que quelques frottements, mais aucune ampoule... et voici le résultat !

j'ai testé le marathon des sables sans guêtres

La stratégie des lacets en silicone : Gorilla

Associé à la marque Gorilla et son développement, on vous propose des lacets à la fois pratiques et rapides qui ont des tensions différentes selon votre pratique sportive.

 

Toujours, pour bien correspondre et s’adapter au mieux à la morphologie d’un pied, le lacet en lui même est composé de 3 formes distinctes :

- Partie ronde (base du pied) : elle protège les orteils et évite qu’ils butent trop au bout de la chaussure,

- Partie plate (sur le cou de pied) : elle permet d’assurer un bon retour veineux, 

- Partie ovale (naissance la cheville) : elle permettra de venir mieux maintenir la cheville, notamment pour les grandes pointures.
 

JE SUIS MAINTENU MAIS PAS SERRÉ, ce qui veut dire que vous ne devez pas serrer vos lacets Gorilla comme des lacets traditionnels. 

Laissez le silicone remplir sa fonction de mémoire de forme et profitez un max !


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

L'application Alpi Training : un entraînement performant !

Pourquoi j'ai choisi de faire l'épreuve Summum avec la marque 361° ?

Comment choisir son coach sportif pour atteindre la performance ?

Catégories

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.