-

-

Je suis le maitre de mon destin

Chaque être est invincible... pour peu qu'il y croit fondamentalement.
Alors comment vaincre les ténèbres ou plus communément ses peurs ?
Faut-il vivre le pire pour se rendre compte de son potentiel intérieur et devenir résistant face à l'adversité ?

Il me semble que la résilience, ça s'apprend... Et cela demande bien plus d'entrainement que de courage.
Alors voici l'expérimentation que j'ai mis en place pendant un an et qui m'a permis de vaincre le triathlon le plus dur au monde : l'Enduroman - Arch to Arc.

Le cerveau est comme un athlète, il a besoin d’entraînement pour installer les nouvelles habitudes, sortir de ses schémas inconscients et atteindre l'état de gräce.

Tout est résumé dans cette phrase que je décompose de la façon suivante pour atteindre son sommet ultime :

1) Sortir de ses certitudes et des habitudes qui nous emprisonnent
2) Oser tester de nouvelles pratiques (sensorielles, physiques et mentales) qui nous permettent d'entrevoir de nouveaux horizons
3) Par ce nouveau paradigme, nous découvrons un nouveau potentiel intérieur et on peut se mettre à voir plus grand
4) Etablir son objectif personnel à atteindre
5) Y croire et ainsi construire sa feuille de route
6) Réaliser sa mission de vie !

Dit autrement :
1- Je sais que mon savoir ne vaut rien !
2- Je sais que je peux tout faire, encore faut-il agir !
3- Par mes réalisations, je prends confiance en moi
4- Je sais ce que je vaux et ce que je veux
5- J'écris mon programme d'entrainement
6- Je vis

La question que l'on me pose systématiquement c'est "comment je réalise cette mission de vie".
Mais avant de répondre à la question...
Selon vous, est il plus facile de réaliser sa mission de vie ou de savoir quelle est sa mission de vie ?

Je vous invite à me faire part de vos commentaires en la matière.
Mais pour répondre à la question comment ? je vous suggère de croire en la puissance de l'imagerie mentale.
A lire :
Article écrit par Chloé Joudrier dans le magazine Wider Ourdoor de mars.

J'y partage les clés de mon entrainement mental qui m'a permis de me remettre d'un grave accident de la route au mois d'octobre dernier et grace auquel j'ai pu participer six mois plus tard au trail du Nivolet Revard (51km).
 

Que faut-il en retenir pour commencer son entrainement et être en mouvement vers son idéal de vie ?

S'il n'y avait qu'une chose à retenir : admettre fondamentalement que notre imaginaire est notre principal moteur.
A s'entrainer chaque jour à visualiser son objectif, la prophétie se réalise.
Et comme dans le sport, il n'y a pas de talent dans ce domaine.
Il n'y a qu'une vérité : la répétition, la répétition et rien que la répétition.

C'est des bullshit, diront certains !
Laissons les esprits critiques entre eux et rester au stade 1)

Faites confiance à l'épigénétique : notre comportement agit sur l'expression de nos gènes.
Lire La symphonie du vivant de Joël de Rosnay.

Si tu souhaites découvrir mon SUMMUM à moi et partager mon prochain grand voyage intérieur, n'hesite pas :

www.summum-project.com

The highest triathlon ever !

 

entrepreneur sport performance equilibre liberté réussite summum mindset