-

-

Rencontre avec les dirigeants du Réseau Entreprendre

Le 17 avril j'avais l'honneur d'être le grand témoin de l'assemblée générale du Réseau Entreprendre Picardie, l'occasion de faire un parallèle entre la performance de l'entreprise et la santé du dirigeant "le premier actif immatériel de l’entreprise" !

Flyer conference reseau entreprendre picardie avril 2018

Quelques constats au sujet de la récupération, premier paramètre de la santé...

En moyenne un dirigeant dort 30 minutes de moins que la moyenne et quelle qualité de sommeil ?!

Que certains dorment avec un carnet pour les idées venues dans la nuit et ne pas les oublier le matin.

Que les vacances sont faites pour tomber malade et que certains du coup n’en prennent plus….

Mais que le travail c’est la santé à condition de ne pas en abuser.

So What ?

 

Pendant plus d'une heure nous avons pu échanger très concrêtement sur les filières à mettre en oeuvre au quotidien pour préserver sa santé et optimiser sa performance.
Voici quelques réflexions et questions autour desquelles nous avons librement débattu au travers de la préparation du challenge Arch to Arc...

 

Comment as-tu persuadé ton entourage et entrainer les membres de ton équipe future à t’accompagner dans ce challenge ?
Comment on aborde des médecins, des aventuriers, des coachs en leur disant « salut, je m’appelle Cyril Blanchard, je viens de me lancer le défi de réaliser la course enduroman, pouvez-vous m’aider ?

Comment se prépare t'on physiquement quand on ne fait pas que cela ? Hussein Bolt, lui il ne fait que ça, mais toi tu es dirigeant d’entreprise, père et mari ? C’est quoi le programme et depuis combien de temps ? comment on concilie toutes ses vies ?

Bon, dis-moi Il faut être un peu sportif à la base non, ou avoir des prédispositions ?

Mais finalement le physique, c’est du concret on sait tous que quand on s’entraine on augmente nos performances, mais comment se prépare ton mentalement à courir 18h, nager 15h (dans une eau à 14°), pédaler pendant 14h ? Comment gère-t-on un effort si long ?

As-tu douté ? Si oui quand ? Avant, pendant ? et comment as-tu dépassé ces moments de doute ?

Quand je vois ta sortie de l’eau, ce qui a priori n’est pas notre élément, donc j’imagine le plus compliqué, je me demande à quoi tu penses pour aller au bout alors que les courants te dérivent et te font nager 3h supplémentaires (comment tu manges, comment tu gères l’hypothermie, la vue réduite…)

Evidemment le parallèle, l’entrepreneur et le sportif est souvent fait car dans les deux cas il faut : une vision, un cap, une stratégie, une équipe, des compétences, de la formation, de la performance, gérer et se préparer à l’imprévu, une gestion du stress , le goût de l’effort, la persévérance, la capacité d’oser, la confiance en soi….. la liste est longue.

Du coup, fort de cette expérience, qu’as-tu appris et mis en application dans ta vie de chef d’entreprise et de manager ?

Comment ont vécu cette expérience tes équipes dans le boulot, avant, pendantt et après ?
Est-ce que cela a changé quelque chose dans ton management, dans leur attitude vis-à-vis de toi ?

Et dans ta vie de tous les jours ?

Ag cci 27 copie

Quelques réponses...

Gestion et bonnes pratiques

Le parallèle entre diriger une entreprise et se lancer des défis sportifs : “La première motivation, c’est l’aboutissement, se rendre d’un point A à un point B le plus efficacement possible, en préservant sa vie familiale, professionnelle et sa santé. S’entourer d’une solide équipe et verrouiller son plan d’actions sont deux éléments clés de la réussite.” Même si la préparation de l’épreuve Enduroman fut pleine de surprises et d'imprévus, tout était globalement sous controle. L'enjeu était de faire en sorte que l'ambition élevée n'ait pas d'impact négatif sur mon capital énergie  : “Cela s’est déroulé comme je l’avais imaginé, je m’attendais globalement à ce que j’ai vécu, notamment la traversée de la manche. Je visais le record et je l’ai eu”.

“Malgré nos limites, nous pouvons réaliser des choses incroyables.”

L'écriture de livre Enduroman - Aimer et atteindre le sommet était une façon de remercier tous ceux qui m’ont aidé et un exercice qui là encore, a nécessité “de mobiliser beaucoup de ressources”, “Malgré nos limites, nous pouvons réaliser des choses incroyables, c’est une question de gestion, de bonnes pratiques”. Des bonnes pratiques que j'ai pu partager au cours de cette rencontre, pour que les entrepreneus puissent mieux vivre l’instant présent et voir l’avenir comme un champ d'opportunités à explorer.

Du triathlon à la boxe...

A l'occasion de mon intervention, j'ai pu aussi partager l'expérience du sportif de haut niveau avec Karim Achour, déca-champion de France de boxe et directeur d'une animalerie avec 6 salariés. Chacun a pu bénéficier de son savoir faire et de son expérience du sport à haut niveau pour mieux comprendre l'intérêt d'être à l'écoute de ses émotions et de son corps pour optimiser son capital énérgie et booster son leadership. Karim prépare un combat pour une ceinture mondial au Canada le 26 mai prochain. Un enthousiasme à toute épreuve qui a donné à cet événement un caractère très stimulant et punchy !

Ag cci 23bis

entrepreneur dirigeant santé